Loader

5 étapes pour maximiser son essai routier

5 étapes pour maximiser son essai routier

Avant d’acheter un véhicule usagé, il est primordial de faire un essai routier. Pourquoi ? Pour voir si la voiture correspond à vos besoins et à vos désirs ? Pour tester l’expérience de conduite? Oui, mais pas seulement. C’est aussi l’occasion d’évaluer certains aspects techniques et de détecter les défauts à examiner davantage. Tout bon pilote doit connaître son kart par cœur et se préparer avant chaque course. Voici 5 étapes pour profiter de votre essai routier à 100%.

  1. Monter son équipe pour l’essai routier
    L’essai routier est une épreuve qui nécessite un copilote. Choisissez un sportif aguerri ou une personne qui conduira elle aussi l’automobile (votre conjoint(e) ou vos enfants par exemple). Le copilote vous offre un deuxième point de vue et peut prendre des notes durant le trajet.
  2. Visualiser la course
    Planifiez votre circuit afin de tester le véhicule dans différentes situations : routes cahoteuses, rues étroites, pentes abruptes, autoroutes… Notez comment votre bolide réagit aux surfaces et portez attention aux bruits et aux vibrations. Est-ce que le volant oscille et tremble? Si vous le relâchez quelques secondes, est-ce que l’automobile conserve sa trajectoire? N’hésitez pas à demander un second essai en soirée afin d’expérimenter la conduite de nuit et de vérifier les phares.
  3. L’entraînement
    Si vous voulez atteindre le podium, il vous faudra de la pratique avant d’entrer en piste. Avant même de quitter l’écurie, examinez les accessoires et l’ergonomie du véhicule. Entrer et sortir du véhicule se fait-il naturellement ? Le volant, les rétroviseurs, le siège et les pédales sont-elles bien ajustées ? Familiarisez-vous avec la radio, l’aération et l’éclairage afin d’éviter d’être distrait pendant la course. Un athlète doit conserver sa concentration sur l’épreuve. Enfin, vous faudra-t-il arrêter au ravitaillement ou la jauge de carburant indique-t-elle un réservoir plein ? Ce serait bête de faire demi-tour avant d’avoir franchi la ligne d’arrivée.
  4. À vos marques, prêts, roulez!
    Et c’est un départ ! Vous quittez la grille de départ et accélérez. Vous évaluez ainsi la puissance du moteur et la vitesse d’accélération. Puis vous changez de vitesse et prenez un tour en dépassant vos adversaires ! La courbe no 1 approche et vous évitez le survirage en décélérant. Un coureur tel que vous sait comment manier le volant ! Votre copilote vous informe qu’il entend des ronronnements et des grincements inhabituels. Il faudra faire vérifier ça par le mécanicien.
  5. La ligne d’arrivée
    Le drapeau s’agite. Vous voilà en première position ! Freinez en douceur, puis brusquement afin de mettre à l’épreuve la puissance de freinage et le système d’antiblocage. Stationnez votre véhicule en parallèle pour tester ses angles de vue, ses angles morts et sa maniabilité.

Montez sur le podium avec en main les clés du meilleur kart sur le marché ! Vous avez noté quelque chose de suspect durant le parcours ? Signalez-le aux experts lors de l’inspection obligatoire. Vous n’êtes pas convaincu par votre essai routier ? Faites-en plusieurs. Cela vous permettra de comparer les modèles et d’établir ceux que vous préférez. Trouvez VOTRE voiture idéale grâce à l’expertise de JFDcars.

Laisser un commentaire

Haut
%d blogueurs aiment cette page :