Loader

4 conseils avant de racheter une voiture d’occasion

4 conseils avant de racheter une voiture d’occasion

 

La voiture d’occasion qui vous convient est en liberté, quelque part en Belgique. À vous de mener votre enquête et de le retrouver. Voici quatre conseils pour mener à bien votre mission et racheter un véhicule d’occasion à votre goût.

1. Choisir la bonne voiture

Commencez par patrouiller dans le Web à la recherche de suspects potentiels. Établissez une liste des marques et des modèles qui correspondent à vos besoins. Quels sont-ils ? Jetez un coup d’œil à notre article sur comment choisir sa voiture d’occasion.

Quand votre choix est fait ou que vous hésitez entre deux ou trois modèles, c’est l’heure d’interroger les témoins ! Les forums d’automobiles sont une excellente source d’informations pour avoir l’heure juste. Vous avez accès aux commentaires et aux avis de vraies personnes qui ont expérimenté des véhicules semblables à celui que vous convoitez. C’est un bon moyen de découvrir si une certaine année de fabrication ou un certain modèle rencontrent des problèmes récurrents.

2. Évaluer le prix

L’accusé est-il un gros poisson du réseau criminel ou un simple subalterne ? Quelles ressources devrez-vous mettre en œuvre pour l’attraper ? Le prix est bien sûr un critère important lors du rachat d’un véhicule d’occasion. Fiez-vous à l’Argus et à nos conseils pour évaluer la valeur d’une automobile sur le marché. Vous aurez ainsi un point de repère pour négocier le prix d’achat. Gardez en tête que plusieurs éléments font fluctuer le montant, comme le kilométrage, le modèle, la couleur, la transmission et l’équipement.

3. S’informer sur l’historique de l’automobile

Une fois que vous avez identifié votre suspect principal, il est temps de se renseigner à son sujet. Quel est son profil ? Son dossier est-il rempli de délits ? En d’autres mots, avant de racheter un véhicule d’occasion, informez-vous sur son passé. A-t-il subi des accidents ? Les collisions ont-elles eu un impact sur la carrosserie ou sur la structure sous-jacente (alignement des roues par exemple) ? Combien de propriétaires l’automobile a-t-elle connus ? Pourquoi s’en sont-ils débarrassés ? Un bon détective doit savoir poser les bonnes questions. Si possible, demandez aussi les preuves d’entretien et les documents d’inspection, surtout si la voiture se fait vieille.

4. Toujours faire une inspection avant de racheter une voiture d’occasion

Maintenant que votre dossier est prêt, c’est l’heure de passer aux choses sérieuses. Passez un interrogatoire complet à ce véhicule ! Ne le relâchez pas avant d’avoir obtenu ses aveux. Vous pouvez vérifier vous-même certains points et faire un essai routier. Prenez en note les éléments suspects pour en faire part au mécanicien lors de l’inspection obligatoire.

Chaque défaut que vous dénicherez est un argument pour négocier le prix avec le vendeur. Vérifiez entre autres les voyants du tableau de bord (coussin gonflable, anomalie du moteur, système antiblocage des roues, contrôle de traction, système antivol). Ils doivent s’allumer quand vous mettez les clés dans le contact et s’éteindre quand vous le démarrez. Quant aux pneus, des crevasses, des fils métalliques qui dépassent ou une usure prononcée et inégale sont des signaux d’alerte pour un problème de roues, d’alignement ou de suspension. Si vous vous y connaissez un peu, jetez aussi un coup d’œil au moteur et soyez attentif aux traces de rouille.

C’est lui ! C’est lui ! Votre enquête se termine enfin. Vous avez relevé assez de preuves pour le ramener au poste. Ce véhicule est bel et bien celui qui vous faut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut